Artisan cuisinier : un nouveau statut pour étoiler les restaurateurs

Par Landry BRISSON
Date de publication : 20 juin 2017

La création du statut « Artisan cuisinier » permet aux professionnels de la restauration de rejoindre l’artisanat français.

Un décret du 10 mai 2017 fixe les conditions pour se prévaloir de la qualité d’artisan cuisinier.

Ainsi, depuis le 1er juin 2017 – date d’entrée en vigueur du décret – les personnes physiques et dirigeants de personnes morales qui exercent une activité de fabrication de plats à consommer sur place peuvent se prévaloir de la qualité d’artisan cuisinier lorsque l’ensemble des plats proposés est « fait maison ».

Plus de 25 000 professionnels pourraient accéder au statut d’artisan cuisinier selon l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih).

Rappel :

Pour être reconnu en tant qu’artisan, les professionnels doivent être titulaires d’une certification professionnelle reconnue – CAP, BEP, ou équivalent – ou justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum.

Par ailleurs, l’immatriculation au répertoire des métiers est accessible aux personnes physiques ou morales qui n’emploient pas plus de 10 salariés au moment de leur immatriculation.

 

Ubiconseil :

La reconnaissance du statut « artisan cuisinier » est une excellente nouvelle pour la profession. Elle devrait permettre de valoriser le savoir-faire des restaurateurs, allant ainsi bien au-delà de la mention « Fait maison ».

Jusqu’à présent, seul le titre de « Maître restaurateur » capitalisait réellement sur le savoir-faire des professionnels de la restauration. Or, à la fin du premier trimestre 2017, seulement 4 000 titres environ avaient été accordés.

De plus, l’artisanat jouit d’une grande popularité auprès des consommateurs français, le statut d’artisan cuisinier pourrait donc constituer un véritable avantage concurrentiel pour les restaurateurs.

Les experts-comptables Ubiconseil peuvent vous accompagner dans votre immatriculation au répertoire des métiers (RM). N’hésitez pas à nous contacter.


Pour en savoir plus :

Décret n° 2017-978 du 10 mai 2017 relatif à la qualité d’artisan cuisinier

Loi n° 96-603 du 5 juillet 1996 relative au développement et à la promotion du commerce et de l’artisanat

Landry BRISSON
Auteur Landry BRISSON
Ubiconseil – Responsable des marchés Garage et Café, Hôtel, Restaurant
Pour voir tous les posts de Landry BRISSON : cliquez ici

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *