Partagez cet article

  • Partager par mail

SA et SARL : de nouvelles règles pour les assemblées générales

Par Ubiconseil
Date de publication : 17 mai 2018

Alors que la date limite pour organiser les assemblées des sociétés qui clôturent leur exercice au 31 décembre approche, de nouvelles règles concernant la tenue des assemblées générales (AG) sont entrées en application.

Les associés minoritaires de SARL bénéficient de nouveaux droits et les assemblées générales des SA non cotées peuvent désormais être dématérialisées. Ces dispositions, introduites par ordonnance le 4 mai 2017, ont été précisées par un décret du 28 février 2018.

Quelles sont les incidences de ces nouvelles mesures sur la tenue de vos assemblées générales en 2018 ?

Associés minoritaires de SARL

Les associés minoritaires de SARL qui représentent, individuellement ou à plusieurs, au moins 5 % des parts sociales jouissent d’un pouvoir étendu.

En effet, les associés minoritaires de SARL peuvent proposer des points ou des projets de résolution à l’ordre du jour des assemblées générales convoquées à compter du 1er avril 2018.

La demande d’inscription à l’ordre du jour doit être transmise à la société par courrier recommandé avec demande d’avis de réception au moins 25 jours avant la date de l’AG. Elle doit être motivée et accompagnée du texte des projets de résolution avec, éventuellement, un bref exposé des motifs.

Si les conditions et le formalisme pour formuler une telle demande sont respectés, les points et projets de résolution sont nécessairement ajoutés à l’ordre du jour de la prochaine assemblée.

Assemblées générales par visioconférence dans les SA

Les SA non cotées peuvent prévoir dans leurs statuts la possibilité de tenir les assemblées générales de façon dématérialisée – par visioconférence par exemple, ou tout autre moyen permettant d’identifier les actionnaires. Toutes les assemblées générales pourront être organisées par visioconférence, y compris l’assemblée générale ordinaire annuelle.

Les actionnaires qui représentent, seul ou à plusieurs, au moins 5 % du capital disposent toutefois d’un droit d’opposition à la tenue de l’AG par voie dématérialisée.

Naturellement, le recours à la visioconférence pour la tenue des assemblées générales dispense les actionnaires d’émarger la feuille de présence. Néanmoins, le procès-verbal demeure obligatoire et doit préciser que l’assemblée s’est tenue de façon dématérialisée.

UBICONSEIL :

Ces nouvelles dispositions sont susceptibles d’avoir un impact sur la tenue de vos assemblées générales dès cette année.

Les experts-comptables UBICONSEIL vous conseillent dans l’application de ces nouvelles règles : délais et modalités de réponse aux associés minoritaires de votre SARL, mise en œuvre des assemblées dématérialisées dans votre SA…

Ils vous accompagnent pour tirer le meilleur parti de l’assemblée générale et de l’approbation des comptes de de votre société avec un conseil économique, financier et stratégique qui intègre et maîtrise parfaitement les enjeux de communication interne et externe.

De plus, le service juridique de votre cabinet UBICONSEIL réalise pour vous toutes les formalités juridiques liées à vos assemblées et à l’approbation des comptes de votre société.

N’hésitez pas à nous interroger ou à nous appeler directement au 05 49 01 86 86.

Contact Ubiconseil


Pour en savoir plus :

Décret n° 2018-146 du 28 février 2018

Ordonnance n° 2017-747 du 4 mai 2017

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Ubiconseil
Auteur Ubiconseil
Pour voir tous les posts de Ubiconseil : cliquez ici

Partagez cet article

  • Partager par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *